Compte rendu intégral ici

Après le ,compte rendu rendu des délégués auprès des EPCI et des Syndicats le Conseil Municipal a décidé d'amortir les nouvelles pompes de la station d'assainissement sur une durée de 10 ans, donc au taux de 10% soit 488,40 € par an.

La modification des statuts de la fourrière liée à l'entrée de nouveaux adhérents a été approuvée.

Le Contrat d'entretien des espaces verts du Village de Vacances a été renouvelé avec l'entreprise Piton après mise en concurrence.

Le Conseil a ensuite décidé de renouveler sa subvention de 450 € au Centre Social du Confolentais qui anime désormais le contrat enfance jeunesse pour le compte de la Communauté de Communes du Confolentais. L'attribution des aides aux familles se fera désormais en fonction du quotient familial.

Le projet d'aménagement de l'extension du cimetière a été présenté au Conseil. Le piquetage de la périphérie et des voies d'accès a été réalisé et une demande d'aide est formulée auprès de notre sénatrice Nicole Bonnefoy.

Le Conseil s'est prononcé pour un partenariat avec les services de la Poste pour la dénomination des rues et la numérotation des maisons du bourg. Cette prestation dont le coût global est de 1946 € permettra la géolocalisation de toutes les maisons. Les fichiers seront transmis aux différents services intervenants sur la commune et notamment les services de secours.

Pour assurer la continuité du service du secrétariat de la mairie au départ à la retraite de Madame Monique Beinchet prévu fin septembre 2016, une nouvelle secrétaire de mairie a été recrutée après une sélection parmi 50 candidats et candidates. Il s'agit de Madame Nadine Valeix. Le Conseil a décidé de créer un poste au secrétariat de mairie à compter du 1° juin 2016 pour permettre le passage de relais dans de bonnes conditions.

Le Conseil a été sollicité pour donner son avis, dans le cadre d'une enquête publique, sur un projet d'épandage agricole de boues de la station d'épuration des « Papeteries St Michel ». Deux terrains sont concernés sur la commune. Après discussion, la décision a été reportée au prochain conseil municipal,

La situation du Village de Vacances a été débattue. Différentes pistes sont ouvertes pour assurer la pérennité de ce site et le point a été fait sur chacune d'elles,

Le Conseil sollicité par une entreprise ne s'est pas déclaré favorable, pour l'instant, à l'installation d'éoliennes sur la commune, en l'absence d'informations plus précises.